lundi 9 novembre 2015

La plantocratie



La plantocratie, ou Slaveocracie, est une classe dirigeante, d'ordre politique ou un gouvernement composé ou dominé par les propriétaires de plantations.

Un certain nombre de colonies européennes du Nouveau Monde furent largement plantocrtiques, généralement constituées d'une petite population de colons européens se s'appuyant sur une population mobilière d'esclaves, principalement ouest africains, (ainsi que d'un plus petits nombres d'esclaves sous contrat, à la fois européens et non-européens d'origine), et plus tard, des Noirs «libéré» et de métayers blancs pauvres comme main-d'œuvre. Ces plantocraties se sont avérés être une force décisive dans le mouvement anti-abolitionniste. Le "West Indies Lobby", une importante organisation représentant largement (et collectivement financé par) un certain nombre de plantocraties était présente au Parlement britannique. Elle fut créditée (ou inversement, discréditée) en constituant une impulsion significative pour retarder l'abolition de la traite des esclaves prévue dans les années 1790 et finalement mis en œuvre de 1806 à 1808; et de même, pour ce qui concerne les perspectives d'émancipation proclamée dans les années 1820 (à la place, une politique dite "d’Amélioration" fut formellement adopté de 1823 à 1833), à sa mise en œuvre entre 1834 et 1838.


Bibliographie 


  • Bicheno, Hugh (2003). Rebels and Redcoats: The American Revolutionary War. London: Harper Collins. pp. assim. ISBN 0-00-715625-1.

Sources


  • B.W. Higman. "The West India Interest in Parliament," Historical Studies (1967)
  •  Plantation Society in the Americas for a host of pertinent articles.
  • Steel, Mark James (PhD Dissertation). Power, Prejudice and Profit: the World View of the Jamaican Slaveowning Elite, 1788-1834, (University of Liverpool Press, Liverpool 1988).
  • Luster, Robert Edward (PhD Dissertation). The Amelioration of the Slaves in the British Empire, 1790-1833 (New York University Press, 1998).

Traduction Franswa Makandal