vendredi 5 septembre 2014

Le "Nigger Hound" : le chien chasseur d'esclave



Avant le pit-bull, avant le rottweiler, avant le doberman ou le berger allemand, la race de chien la plus redoutée au USA dans les années XIX° siècle était la "NIGGER HOUND"  Le Foxhound commun fut formé à la traque des Noirs durant la période esclavagiste afin de maintenir les Noirs dans la terreur. Ces chiens étaient réputés pour être de fin limiers; une fois mis sur la piste des Noirs échappés de la plantation, ils remontaient la piste des fugitifs et les déchiré en lambeaux.

Après un certain temps les esclaves noirs commencèrent à trouver ces chiens inoffensifs et comprirent que cette réputation était fausse,  ainsi le limier ne fit plus peur. Alors l'AmériKKK se dota de chiens de guerre intrépides et  très agressifs venant de Cuba qui furent élevés à la garde et la chasse au gros gibier et appelé "Cuban Bloodhound" . En Amérique, on le rebaptisa le "Nigger Hound". Ces chiens d'esclaves accrocheur étaient tristement célèbre dans le Sud pour traquer ses victimes et les griffer sauvagement. Après que l'esclavage fut aboli suite à la guerre civile, la nécessité d'avoir ces grands chiens d'attaque disparu.

Certaines théories affirment que ces chiens se fondirent dans les bulldog et les Pit-bull que nous voyons aujourd'hui.

~ Franswa Makandal