mardi 16 septembre 2014

8 suggestions judicieuses sur la manière de parler aux enfants noirs du racisme

1° N'ayez pas peur d'en parler :


Lorsque nous évitons de parler de racisme à nos enfants, nous ne le faisons pas pour les protéger, nous le faisons pour nous protéger en évitant les choses qui nous mettent mal à l'aise. Ne laissez pas vos enfants être confronté au racisme dans les rues. Les racistes / suprématistes blancs tuent nos enfants tous les jours, donc l'idée que parler de racisme "traumatisera les enfants noirs" n'a absolument aucun sens si l'on considère les conséquences de leur incompréhension. 


2° Soyez honnête au sujet du racisme / de la Suprématie Blanche:


Il ne faut jamais adoucir (ou falsifier) vos discussions sur le racisme / la suprématie blanche avec des inepties du genre "la couleur n'a aucune importance",  "tout le monde est pareil", "il n'y a pas de couleur pour aimer", "certains Noirs sont trop racistes" ou n'importe quelle non-sens "politiquement correct" qui signifie que le locuteur ne dit pas la vérité sur le racisme. Les preuves parlent d'elle-mêmes. Cela implique que les parents aient la meilleure compréhension possible de la façon dont le racisme / la suprématie blanche fonctionne.


3° Commencez avec le meilleur moyen de communication:


Beaucoup de jeunes (et d'adultes d'ailleurs) ne s'intéressent pas aux livres sur l'Histoire des Noirs (bien qu'il existe quelques exceptions), mais ils pourraient regarder un film ou une vidéo. Il faut les inciter en organisant une soirée TV / Film / pizzas, avec un débat avant, pendant et / ou après le film.


4° Recherchez des Moments propices d'enseignements:


Regarder et discuter des événements récents ou  articles de presse peut donner aux enfants plus de perspicacité à propos de ce qu'ils voient dans leur monde. Ils sont susceptibles de voir avec leurs propres yeux et d'en parler avec leurs amis. La mort de Trayvon Martin, l'acquittement de George Zimmerman et d'autres incidents très médiatisés comme la mort de Mike Brown sont de bonnes possibilités d'enseignements.


5° Expliquez comment l'industrie du divertissement perpétue le racisme: 


L'idéal serait de réduire considérablement ou d'éliminer la télévision, les films et la musique pop dans votre maison, mais cela peut être irréaliste pour beaucoup de gens. Par conséquent, ce que nous pouvons faire est d'au moins surveiller ce que les enfants regardent et écoutent et discuter des nombreuses façons dont le racisme / la suprématie blanche est propagée à travers ces médias. Par exemple, dites honnêtement pourquoi les hommes noirs sont incités à porter des robes dans les films, pourquoi les plus célèbres artistes noires ont la peau claire, portent des tissages et des cheveux blonds, pourquoi les acteurs noirs ne sont pas représentés aimant ou faisant l'amour à des femmes noires dans les films et les publicités télévisées et pourquoi les Noirs sont souvent représentés s'agitant, se battant, manquant de respect et se rabaissant les uns les autres à la télévision.


6°Parlez de votre propre expérience du racisme: 


Votre propre expérience personnelle avec le racisme peut être un matériel pédagogique efficace pour que vos enfants en tirent des leçons. Dites-leur la vérité sur ce que vous avez vécu, comment cela vous a affecté, comment cela vous a blesser, et leur permettre de voir que vous avez survécu à cela. Partagez les stratégies que vous avez utilisé pour essayer de résoudre vos problèmes.


7° Restez calme:


De plus, il est très important de ne pas aller dans une diatribe de jurons en parlant de ce ​​sujet. Il suffit de laisser les faits parler d'eux-mêmes. Cela vous aidera à apprendre à contrôler leurs émotions, à rester logique, à avoir du sang-froid et lorsqu'ils seront confrontés au racisme. 


8° Apprenez à vos enfants à s'aimer eux-mêmes ainsi que leur race:


Des études récentes centrées sur le développement de la petite enfance ont constaté que les enfants afro-américains élevés dans une perspective de fierté, d'information et d'examen objectif de leur race, sont non seulement plus stables émotionnellement que leurs homologues "colorblind" [ceux pour qui la couleur n'a plus d’importance, NDLR] mais sont également plus susceptibles de de mieux réussir à l'école. 

Enseignez-leur que le racisme n'est pas une réflexion sur les Noirs ou sur notre humanité; c'est une réflexion sur l'inhumanité des gens qui le pratiquent. Les Noirs ont été esclaves, mais beaucoup n'ont pas accepter les mauvais traitements et se sont levés pour eux-mêmes.

Source : http://atlantablackstar.com/

traduit par Franswa Makandal