jeudi 1 mai 2014

Quand les Noirs dominaient le monde: 8 choses que les Maures ont apporté à l'Europe



Lorsque le sujet de l'influence des maures en Europe est débattu, une des premières questions qui se pose est relative à leur race.

Dès le Moyen Age, "Les Maures furent généralement considérés comme étant principalement noirs ou très basanés, et ce mot est souvent utilisé pour nègre", selon l'Oxford English Dictionary.

L'auteur et historien Chancellor Williams déclara: "les Maures originaux, comme les Égyptiens originaux, étaient des Africains noirs."

Le dramaturge anglais du XVI° siècle, William Shakespeare utilisa le mot "Maure" comme synonyme pour africain. Son contemporain Christopher Marlowe utilisa également "africain" et "Maure" indifféremment.

Les écrivains arabes soutiennent en outre l'identité noire des Maures. Le puissant empereur maure Yusuf ben Tachfin est décrit par un chroniqueur arabe comme "un homme brun aux cheveux laineux."

Des soldats noirs, désignés comme Maures, furent activement recrutés par Rome, et servirent en Grande-Bretagne, en France, en Suisse, en Autriche, en Hongrie, en Pologne et en Roumanie. Saint-Maurice, saint patron de l'Europe médiévale, fut l'un des nombreux soldats noirs et officiers au service de l'Empire romain.

Bien que des générations de souverains espagnols essayent d'effacer cette époque des archives historiques, l'archéologie et les recherches récentes font la lumière sur les Maures qui prospérèrent à Al-Andalus durant plus de 700 ans. De l'an 711 jusqu'en 1492 les progrès Maures en mathématiques, en astronomie, en art, et en agriculture contribuèrent à propulser l'Europe de l'âge des ténèbres à la Renaissance.



1° l'Education universelle:



Les Maures apportèrent de nombreux enseignements à l'Espagne qui au cours des siècles s’infiltrèrent dans le reste de l'Europe.

Les réalisations intellectuelles des Maures en Espagne eurent un effet durable; l'éducation était universel en Espagne maure, tandis que dans l'Europe chrétienne, 99% de la population était analphabète, même les rois ne savait ni lire ni écrire. À une époque où l'Europe ne comptait que deux universités, les Maures en avaient dix-sept, situées à Almeria, Cordoue, Grenade, Juen, Malaga, Séville et Tolède. 

Aux X° et XI° siècles, les bibliothèques publiques en Europe étaient inexistantes, tandis que l'Espagne mauresque pouvait se vanter d'en avoir plus de 70, dont une à Cordoue qui abritait des centaines de milliers de manuscrits. Les universités de Paris et d'Oxford furent établies après les visites de chercheurs en Espagne maure.

C'est ce système d'éducation, apporté en Europe par les Maures, qui ensemença la Renaissance européenne et sortit le continent de 1000 ans d’obscurantisme intellectuel et physique que fut le Moyen Age.



2° La mode et de l'hygiène:



Abu l-Hasan Ali Ibn Nafi, qui fut aussi connu comme Ziryab (oiseau chanteur noir en arabe) et Pájaro Negro (le merle noir) en espagnol, était un esprit universel, avec des connaissances en astronomie, en géographie, en météorologie, en botanique, en cosmétiques, en art culinaire et en mode. Il est connu pour le démarré la mode consistant à changer de vêtements en fonction de la météo et de la saison. Il suggéra également des vêtements différents pour le matin, l'après-midi et le soir.

Il inventa un déodorant pour éliminer les mauvaises odeurs, fit la promotion de bains le matin et le soir, et insista sur le maintien de l'hygiène personnelle. On pense que Ziryab inventa un dentifrice, popularisé à travers l'Ibérie islamique, principalement en Espagne.

Il rendit le rasage à la mode chez les hommes et établit de nouvelles tendances en matière de coiffure. La royauté avait coutume de se laver les cheveux avec de l'eau de rose, mais 

Ziryab introduisit des sels et des huiles parfumées pour améliorer l'état des cheveux.



3° La cuisine:



Ziryab fut aussi un arbitre de la mode et des goûts culinaires, et révolutionna la cuisine locale en introduisant de nouveaux fruits et légumes comme les asperges, et en lançant le repas de trois plats servi sur des nappes de cuir. Il insista pour que les repas soient servis dans trois plats distincts constitués de la soupe, du plat principal et du dessert.

Il introduisit également l'utilisation du cristal comme récipient pour les boissons, car plus efficace que le métal. En avance sur son temps, la nourriture était servie sur des plateaux simplement sur ​​les tables nues, comme c'était le cas chez les Romains.

D'une manière générale, les Maures introduisirent en Europe de nombreuses cultures nouvelles, notamment l'orange, le citron, la pêche, l'abricot, la figue, la canne à sucre, les dates, le gingembre et la grenade ainsi que le safran, le coton, la soie et le riz, qui sont encore prépondérants dans l'Espagne d'aujourd'hui.



4° Les services publics urbain: éclairage de rue, les hôpitaux et les bains publics:



Au X° siècle, Cordoue était non seulement la capitale d'Al Andalus (l'Espagne maure), mais aussi l'une des villes les plus importantes du monde, rivalisant avec Bagdad et Constantinople. Elle comptait une population de 500 000 (200 000 de plus que maintenant) et avait l'éclairage de rues, cinquante hôpitaux avec l'eau courante, trois cents bains publics, cinq cents mosquées et soixante-dix bibliothèques, avec plus de 500.000 livres détenus.

La réalisation des Maures dans l'ingénierie hydraulique fut exceptionnelle. Ils construisirent un aqueduc, transmettant l'eau de la montagne à la ville à travers des tuyaux de plomb.

Tout cela, à une époque où Londres avait une population largement analphabète de l'ordre de 20 000 et avait oublié les progrès techniques des Romains 600 cents ans auparavant. Les rues pavées et éclairées n'apparurent à Londres ou à Paris que des centaines d'années plus tard.



5° la médecine:



Le "père de la chirurgie moderne," Abu al-Quasim (Al Zahrawi), était un Maure né à Cordoue. Durant ses cinquante ans de pratique, il développa une gamme d'instruments chirurgicaux innovants et précis, tout en écrivant un livre de texte qui devait être la pierre angulaire de la formation médicale occidentale pour les 500 années qui suivirent.



6° Le Vol humain:



La curiosité scientifique des Maures s’étendit au vol lorsque le penseur Ibn Firnas fit la première tentative scientifique afin de voler d'une manière contrôlée, en 875 sa tentative fonctionna manifestement, bien que l'atterrissage fût moins réussi.



7° Des techniques agricoles avancées:



Sous les Maures l'Espagne rencontra de nouvelles cultures vivrières telles que le riz, le blé dur, le coton, les oranges, les citrons, le sucre et le coton. Plus important encore, avec ces aliments vint une connaissance approfondie de l'irrigation et de cultures. Les Maures également enseignèrent aux Européens comment stocker le grain pendant 100 ans et construisirent des silos à grains souterrains.



8° La fabrication du papier:



La fabrication du papier fut introduite en Espagne par les Maures, cela permit la croissance des bibliothèques et, ainsi, la préservation exacte et la dispersion des connaissances - avec par exemple Xativa, à Valence, qui eut la première usine à papier d’Europe.

Grâce à la conquête Maures de l'Espagne méridionale, la fabrication du papier atteignit d'abord les parties maures de l'Espagne au XII° siècle. Une usine de papier fut localisée à Fez au Maroc en 1100, et la première usine à papier la péninsule ibérique fut en 1151.


Source: 




Traduction de Franswa MAKANDAL