samedi 26 avril 2014

Le marronnage intellectuel Vs les "maîtres esclavagistes"



Un des principaux buts des "maîtres esclavagistes" est d'anéantir la dissidence d'où qu'elle vienne, mais notamment la pensée panafricaine dissidente, le marronnage intellectuel et idéologique. Il suffit d'observer avec attention pour décrypter la propagande politico-médiatique pro-métissage, mélangiste et intégrationniste, souvent synonyme pour les afros de complexe d'infériorité et haine de soi, pour se rendre compte de l'ampleur du phénomène. On comprend dès lors aisément que lorsqu'une personnalité afro "ka-rismatique" émerge parmi la communauté et refuse d'enseigner au sien de tendre l'autre joue ou d'accepter la prédation et la négrophobie des suceurs du sangs des peuples et des nations que sont les élites mondialisés, il est emprisonné, diabolisé, persécuté (l'exemple d'un Kemi Seba finira de convaincre les plus sceptiques d'entre vous). 

Notre peuples à travers le monde entier est maintenus sous la domination des propagateurs de la suprématie blanche, qui connaissent mieux que quiconque le véritable potentiel, la réelle puissance de notre continent. Les têtes pensantes de cette idéologie négrophobe ne veulent pas que les afro-descendants s'unissent et s'organisent. Ils veulent empêcher, par tous les moyens, que nous parlions de dissidence panafricaine, que nous pensions à la dissidence panafricaine et plus que tout ils ne veulent pas que nous adoptions comme démarche politique un marronnage des temps modernes, cette sédition idéologique par rapport à l'Occident ou quiconque voudrait dicter sa conduite à notre communauté/nation/peuple. 

Plus que jamais les "maîtres esclavagistes" savent que lorsque les populations afros, de tout pays, se rassembleront politiquement et économiquement, ce sera une véritable marée noire qui déferlera sur le monde que rien ne pourra l'arrêter. Voilà, par exemple, pourquoi durant l'esclavage, les tenants du système esclavagiste ne voulaient pas que nous nous réunissions, que nous lisions ou fassions quoi que ce soit susceptible de nous arracher à notre condition servile. 

En ce début de XXI° siècle il est grand temps que le vent du marronnage intellectuel souffle partout où les nôtres sont établies et que ne nous comprenions réellement ce qu'est la véritable indépendance.

~ Franswa MAKANDAL