lundi 28 avril 2014

5 antiques civilisations noires qui n'étaient pas situées en Afrique

1° La civilisation Minoenne:



L’Archéologue Manfred Bietak mena des recherches approfondies sur les anciennes civilisations grecques et leurs connexions à l'Egypte ancienne. Bietak mit au jour des preuves d'illustrations datant de 7000 avant JC qui représentent que les premiers peuples qui habitant la Grèce furent d'origine africaine. 

La culture Minoenne atteignit son apogée aux alentours de 1600 avant JC. Ils furent connus pour leurs villes dynamiques, leurs palais somptueux et leurs relations commerciales établies. Les créations artistiques minoennes sont reconnues comme étant une période importante de réalisations visuelles de l'histoire de l'art. Des poterie, des sculptures et des fresques de l'âge de bronze Minoen sont présentes partout dans le monde grâce aux musées. Les ruines de palais indiquent des restes de routes pavées et des systèmes d'adduction d'eau.



2° Les civilisations Kouchitiques de la vallée de l'Indus:



Le 3 Mars 2000, l'historien Runoko Rashidi donna une conférence à Honolulu, Hawaii, sur la présence des Noirs dans l'Inde antique et moderne. Il déclara que le visage de l'Inde changea autour de 2000 avant JC lorsque les peuples nomades Indo-Européens ou Aryens se rendirent dans la vallée d'Innis et d'autres lieux fertiles dans le sud de l'Inde.

Avant l'invasion, les Noirs d'Inde construisirent des civilisations riches et avancées.Les villes remarquables de Harrappa et Mohenjo-daro ne furent que deux des nombreuses villes construites par les Noirs. Ces villes couvraient de vastes régions du nord de l'Inde et du Pakistan moderne.



3° Les Olmèques:



Les Olmèques furent une antique civilisation des Amériques. Des chercheurs tels que Rashidi, Ivan Van Sertima et Alexander Von Wuthenau découvrirent et partagèrent des preuves montrant que les premiers habitants du Mexique étaient d'ascendance africaine. Les Olmèques n'étaient pas différents des peuple trouvés dans la région de Mende en Afrique de l'Ouest.

Célèbres pour avoir sculpté des têtes colossales en pierre datant de 1100 avant JC, de nombreuses preuves de leur existence antérieures aux explorateurs européens furent trouvées. Les Olmèques construisirent des structures pyramidales faites de boue au Mexique. Ils furent aussi de grands artistes et créèrent par exemple l'art de la terra cota qui représentait des activités communes comme la poterie et la lutte. Pour ajouter à leurs réalisations, les olmèques développèrent un système de calendrier autour de 3100 avant JC. 



4° La Dynastie des Shang (Chine ancienne):



Dans une étude génétique publiée dans les "Proceedings of the National Academy of Science Genetic,", les chercheurs trouvèrent des preuves montrant que les premiers Africains arrivèrent en Chine il y a environ 60.000 ans. Le chercheur et généticien des populations Li Jin déclara : 

"Notre travail montre que les humains modernes sont arrivés dans le sud-est asiatique et ont ensuite déménagé vers le nord de la Chine. Cela confirme l'idée que les humains modernes sont originaires d'Afrique."

Un essai publié 2009, "Light Words from the Dark Continent; A Collection of Essays," par Nibs Ra et Manu Amon, offre un aperçu de premières civilisations chinoises. Il affirme que la première gouvernance documentée en Chine fut dirigé par la dynastie Shang ou Chiang en 1500-1000 avant JC. Le Roi T'ang ou Ta, fondateur de la dynastie Shang, était d'origine africaine. Les Shang furent également appelé Nakhi, qui signifie littéralement "Homme" (khi) "Noir" (Na) et. Roi T'ang et la dynastie Shang furent responsables de l'unification de la Chine pour former leur première civilisation. 



5° La Mésopotamie antique:



De nombreux chercheurs conclurent que les fondateurs de la première civilisation mésopotamienne furent des Sumériens noirs. La Mésopotamie fut la terre biblique de Shinhar (Sumer), qui émergea autour de 3000 avant JC.

Après avoir déchiffré l'écriture cunéiforme et avoir étudié la Mésopotamie antique durant de nombreuses années Henry Rawlinson (1810-1895) découvrit que les fondateurs de cette civilisation étaient d'origine Kushite (Cushite). Il précisa que les orateurs sémitiques d'Akkad ainsi que les orateurs non-sémitiques de Sumer furent deux peuples noirs qui se disaient "sag-gig-ga" ou les "Têtes noires."

John Baldwin écrivit dans son livre "PreHistoric Nations" (1869): 

"Les premiers colons de Babylone étaient de la même race que les habitants de la Haut-Nil."

Cela fut corroboré par d'autres chercheurs, y compris, Chandra Chakaberty, qui affirma dans son livre "A Study in Hindu Social Polity" que:

 "sur la base des statues et stèles de Babylonie, les Sumériens étaient" de teint foncé (couleur chocolat), de petite taille, mais de châssis robuste, le visage ovale, avec de gros nez , les cheveux raides, la tête pleine; ils ressemblaient généralement aux Dravidiens, non seulement le crâne, mais presque dans tous les détails ". 




Sources:

  • PreHistoric Nations by John D. Baldwin, New York: Harper & Brothers, 1869, pg. 192

  • A Study in Hindu Social Polity by Chandra Chakaberty, Delhi: Mittal Publications, 1987, pg. 33

  • From Babylon to Timbuktu by Rudolph R. Windsor. Atlanta: Windsor’s Golden Series, 2203




Traduction de Franswa MAKANDAL