samedi 26 avril 2014

Citations de chercheurs blancs sur la race blanche






Six citations de l'ouvrage de Michael Bradley, The Iceman Inheritance :


"C'est précisément parce que nous nous rendons compte nous-mêmes que nous sommes instable, que beaucoup d'efforts ont été déployés pour tenter de donner un sens à notre propre comportement apparemment insensée." [P. 13]


"Je vais proposer dans cet essai le fait que la race blanche possède un niveau atypique d'agressivité." [P. 28]


"Dans le domaine de la violence,il est « anormal » que nous, les Caucasoïdes, excellons parmi les races. .... La violence intellectuelle est statistiquement rare chez les autres races. La violence intellectuelle est typique des Caucasoïdes. Nos guerres de religion, notre Inquisition, nos conflits philosophiques n'ont pas de parallèle chez les hommes jaunes, rouges, bruns ou noirs. C'est ce genre de violence qui fait que notre histoire semble absurde à d'autres hommes, et absurde et déroutant, même pour nous. "[P. 14]


"Les Caucasoïdes, de manière unique parmi les races de l'humanité, ont évolué dans un environnement glacial." [P. 26]


"Il y a un nombre croissant de données scientifiques suggérant que ce groupe d'hommes s'est développée dans une zone étroite de vie entre le feu et la glace ... entre les feux de la grotte et le froid sauvage de l'âge de glace de "Wurm". Ces adaptations particulières .... ont eu des effets secondaires indirects qui ont abouti à une psychologie particulièrement agressive, une expression extrême du complexe de Cronos, et un niveau de conflit psychosexuel plus élevé par rapport à toutes les autres races d'hommes. "[P. 26]

Citation supplémentaire de Iceman Inheritance, [p. 3.]


"... Je vais essayer de montrer que le racisme lui-même est une prédisposition d'une seule race de l'humanité - la race blanche. .... La guerre nucléaire, la pollution environnementale, le viol des ressources ... Sont les principales menaces à notre survie et sont le résultat d'un comportement caucasoïde curieusement caucasoïde, les valeurs caucasoïdes, la psychologie caucasoïde. Il n'existe aucun moyen d'éviter la vérité. Le problème avec le monde sont des hommes blancs. "[P. 3]

Le sénateur John James Ingalls, 1890


"M. PRÉSIDENT, la race à laquelle nous appartenons est la plus arrogante et rapace, la plus exclusive et indomptable de l'histoire. C'est la race conquerante et invincible, par laquelle l'homme seul a pris possession du monde physique et moral .... Tous les autres races ont été ses ennemis ou ses victimes ".

Auteur sudiste Gerald W. Johnson, 1964


"De toutes les créatures apparu sur cette terre, l'homme blanc est de loin le plus féroce."

Poète et écrivain britannique Wilfrid S. Blunt, 1900


"L'ensemble de la race blanche se délecte ouvertement de la violence, comme si elle n'avait jamais prétendu être chrétienne. Que l'égal malédiction de Dieu soit sur eux tous! "

John A. Hobson auteur de l'impérialisme, une étude (1902)


"L'histoire réelle des relations de l'Occident avec les races inférieures qui occupent les terres sur lesquelles nous nous sommes installés jette donc une lumière curieuse sur la théorie de la « fiducie de la civilisation ». Lorsque l’établissement se rapproche des conditions d'une véritable colonisation, il a généralement une extermination implicite des races inférieures, soit par la guerre ou par abattage privé, comme dans le cas des Aborigènes d’Australie, des Bushmen et Hottentots d’Afrique, des Peaux-Rouges, et des Maoris, ou en les contraignant aux habitudes d'une civilisation tout aussi destructrices pour eux. C'est ce que l'on entend en déclarant que les « races inférieures » en contact avec « races supérieures » ont naturellement tendance à disparaître. A quel point la «nature» ou la «nécessité» appartiennent au processus illustré par le fait que seuls les « races inférieures », qui sont incapables d'exploitation rentable par les colons blancs de qualité supérieure, ont tendance à disparaître, soit parce qu'elles sont trop « sauvage » pour l’industrialisme efficace ou parce que la demande de main-d'œuvre ne nécessite pas leur présence. 
Chaque fois que les races supérieures s'installent sur des terres où les races inférieures peuvent être utilisées avec profit pour le travail manuel dans l'agriculture, l'exploitation minière, et le travail domestique, ces dernières n'ont pas tendance à disparaître, mais à former une classe servile. C'est le cas, non seulement dans les pays tropicaux où les blancs ne peuvent pas former de véritables colonies, de travail et élever des familles avec sécurité et efficacité, et lorsqu’il y a travail manuel, il doit être effectué par des « hommes de couleur », même dans pays où les hommes blancs peuvent s'établir, comme dans certaines parties de l'Afrique du Sud et du sud des États-Unis. 
Comme nous sommes entrés dans ces pays pour le commerce, si nous restons là pour l'exploitation industrielle, orienter le travail obligatoire des races inférieures rentablement vers nos propres objectifs. Voilà le fait de l'impérialisme pour autant qu'il concerne le contrôle des races inférieures; lorsque ceux-ci ne sont pas tués, ils sont soumis par la force aux objectifs de leurs supérieurs blancs."


~ NOI RESEARCH GROUP (http://noirg.org/quotes-of-scholars-on-the-white-race/)
Traduction de Franswa MAKANDAL