mercredi 23 avril 2014

Dr Khalid Abdul Muhammad parle de Nelson MANDELA




[Retranscription d'une apparition du Dr Khalid Abdul Muhammad dans le "Phil Donahue Show" en Mai 1994]


Phil Donahue (PD): Vous ne soutenez pas la lutte de Nelson Mandela pour libérer les Noirs en Afrique du Sud?

Dr Khalid Abdul Muhammad (KAM): Laissez-moi, d'abord déclarer ici directement, Phil, que Nelson Mandela est mon frère, il est un membre de la famille et il en va de même pour Jesse, Jesse est un homme très brillant, nous voulons juste qu'il rentrer chez lui cesse d'être utilisé par l'ennemi et l'oppresseur contre son peuple. Maintenant, revenons au frère Nelson Mandela et nous ne pourrons certainement pas parler de Nelson sans mentionner Winnie Mandela, mais la tentative de Nelson Mandela d'un gouvernement multiraciale en Afrique du Sud après l'assassinat d'hommes, de femmes, d'enfants et de bébés et le viol de l'Afrique du Sud, une colonie de peuplement criminelle qui fut établi comme Israël, là, dans cette partie du monde, je ne peux pas me rallier au "un homme, une voix". Permettez-moi de dire pourquoi. Si Quelqu'un s'introduit dans votre maison M. Donohue, qu'effectivement un clochard se précipite sur votre foyer, ses bottes noires piétinant votre porte venant voler et violer tout le monde dans votre famille, et réussissant à prendre la richesse de votre maison, la faisant fructifier en un empire, c'est un envahisseur, c'est un intrus, c'est un meurtrier, c'est un cambrioleur, c'est un criminel ; vous n'avez aucune raison de partager votre maison avec eux après l'effraction qu'ils ont commis et les crimes qu'ils ont perpétré. 

PD: Vous avez déclaré, que vous lui donneriez 24h pour sortir, quitter la ville avant le coucher du soleil et c'est tout. Que s'il ne voulait pas quitter la ville au coucher du soleil, vous tueriez tous les blancs en vue au coucher du soleil. Les femmes, les enfants, les bébés, les aveugles, les estropiés, que vous les Tueriez tous! Que vous tueriez les PD, les lesbiennes, que vous les tueriez tous! Vous dites pourquoi tuer les bébés en Afrique du Sud? Car ils vont grandir et tuer nos enfants, alors nous tuons les bébés. Etes-vous sérieusement en train de vous présenter comme un homme intéressé par l'avenir de votre peuple avec ce genre de rhétorique?

Dr KAM: Je suis tout aussi intéressé par la liberté de mon peuple que je suis dans l'auto-détermination, Coogie Chagalia, l'auto-développement, l'autodéfinition, le respect de soi et l'auto-défense. Si l'homme blanc a tué des millions d'entre nous et vous ne pouvez pas nier l'indéniable, l'indiscutable, l'irréfutable, la vérité, les faits, les preuves et l'histoire de leur sang versé en Afrique du Sud! J'ai dit que cela serait charitable s'ils partaient, Je ne suis pas d'accord avec un gouvernement, un gouvernement factice, aucun homme ne sort de prison après 27 ans et ne devient le président à moins qu'il n'y ai un script et un plan dans les coulisses pour supprimer les sanctions économiques contre les Blancs en Afrique du Sud, Mais pas de véritable plan pour la redistribution de la richesse, les Oppenheimer, les DeBeers, et d'autres, ils sucent le sang de notre peuple, alors j'ai dit que ce serait être charitable que de leur donner un certain délai, Truman a accordé aux Japonais un certain délai, mais puisqu'ils ne se sont pas soumis il a largué la bombe sur des hommes, des femmes et des enfants et les bébés, je ne excuserai pas pour cette déclaration, Je crois que l'invasion de l'Afrique du Sud était un acte de guerre sans provocation, une nation contre une autre nation et les nations doivent lutter pour leur autodétermination, ils n'avaient rien à faire là.


Traduction de Franswa MAKANDAL