jeudi 2 octobre 2014

Populations d'ascendance africaine en Asie.

 Les Andaman sont les différents habitants autochtones des îles Andaman, une circonscription de l'Inde situé dans la partie sud-est de la baie du Bengale.


L'histoire de la présence africaine en Asie antique est aussi fascinante qu'obscur. Elle couvre une période de plus de 500.000 ans à compter des premières migrations d'Homo erectus hors d'Afrique. L'Homme de Pékin et l'Homme de Java étaient les seules  variétés régionales de ces premiers étages hominidés Africoide. L'histoire continue avec les premières populations humaines modernes (Homo sapiens sapiens), les Noirs minuscules, qui ont voyagé et séjourné d'un coin de l'Asie à l'autre, à peut-être commencé il y a 90000 ans.

Ces Noirs minuscules ont été suivies par d'autres de proportions légèrement plus grandes et d'autres se distinguant par droit la texture de leurs cheveux allant du raide à l'ondulé. Diversement appelé Austrics, Austro-Asiatiques, Mons, Mundas, Kolarians, et Veddas, ces peuples étaient probablement à leur zénith il y a 25.000 ans, et sont encore répandus en grand nombre dans toute l'Asie.

Les Noirs étaient aussi les premier dans le développement des premières civilisations d'Asie. De fortes preuves factuelles confirment cette cas après cas. Bien que l'histoire de la présence noire au en Asie antique est obscure, sa documentation est loin d'être nouvelle, les œuvres de Drusilla D. Houston, Joel A. Rogers, et plus récemment John G. Jackson, peuvent être sélectionnées pour élargir notre prise de conscience du sujet et fournir une base solide à partir de laquelle nous pouvons aller de l'avant.

~ Runoko Rashidi


Traduit par Franswa MAKANDAL