mardi 5 août 2014

Virus Ebola bio-terrorisme, l'Afrique et le malthusianisme : bienvenu dans le monde réel

le virus EBOLA
Comme chacun le sait, l'alerte maximale a été lancé en Afrique de l'Ouest au sujet de la propagation spectaculaire du virus Ebola, tuant hommes, femmes enfants sur son chemin, tous africains (plus de 729 morts en quelques jours à cette heure ci). Le virus Ebola a été nommé ainsi en référence à une rivière passant près de la ville de Yambuku, dans le nord de la République démocratique du Congo, alors appelé Zaïre. C'est à l'hôpital de cette localité que le premier cas de fièvre hémorragique Ebola fut identifié, en septembre 1976).
Il est intéressant, et beau de voir que les plus grosses maladies, les plus violentes épidémies apparaissent souvent comme par magie en AFRIQUE, ce pauvre continent où il n'existe que des sauvages (FOX NEWS VOICE) qui sont trop proches du singe sans doute pour être évolués et donc protégés des pires maladies existantes.

Un malade atteint du virus
VACCIN MIRACLE?
Heureusement,,alors que ce virus sorti d'on ne sait où fait des ravages, un médecin américain (contre lequel nous n'avons rien, car il n'y a objectivement rien de plus beau que de sauver des vies tout en risquant la sienne) a été contaminé par le Virus Ebola. Nous disons heureusement, car à peine sa contamination connue, les ETATS UNIS, comme nous l'apprend CNN (relayé par LIBÉRATION (http://www.liberation.fr/monde/2014/08/04/un-serum-secret-contre-le-virus-ebola_1075488) ont envoyé un traitement expérimental baptisé ZMapp, qui est développé par la firme de biotechnologie Mapp Biopharmaceutical Inc, basée à San Diego en Californie. Ce vaccin les aurait vraisemblablement sauvés.
QUELLE CHANCE....Heureusement qu'un médecin américain a été contaminé, cela à permit d'obtenir un traitement apparemment expérimental EFFICACE et RAPIDE... Traitement que toutes ces personnes, pères ou mères de familles décédées, attendaient quant à elles..EN VAIN....
Intéressant il est en tout les cas de constater la célérité avec laquelle les agences gouvernementales américaines en charge de la recherche médicale ont réagit dès qu'elles ont appris que l'un des leurs était touché par ce virus...
Ces virus qui font des ravages sur la terre mère mais qui sont enrayés, ou régulés très rapidement en Occident...Nous voyons d'ici, à peine l’énonciation de ces propos, de bonnes âmes paternalistes ou moralistes venir nous accuser de COMPLOTISME....
Que sous-entendez vous Kemi? que ce virus aurait été crée par l'Occident dans le but de détruire les africains? Arrêtez d'être ridicule! Cela n'existe pas.

le Dr américain Kent Brantly, immédiatement soigné, après avoir été contaminé
GENOCIDE ANTI-AFRICAIN, THÉORIE DU COMPLOT?
A ceux qui pensent que la prolifération de maladies sorties tout droit de nul part (sauf peut être des laboratoires et autres cartels pharmaceutiques, qui bien souvent ont le virus, (ET L'ANTIDOTE) EST LE FAIT du HASARD, nous rappellerons l'épisode du DOCTEUR DE LA MORT WOUTER BASSON, médecin suprématiste blanc ayant travaillé pour les services secrets sud-africains dans les années 1970 et 1980 (période d'apartheid) en tant que chef de du programme bactériologique et chimique.


Le Docteur Wouter Basson, l'une des icônes du BIO TERRORISME
Ce dernier fut chargé à l'époque par le Bureau de coopération civile (CCB Civil Cooperation Bureau, unité secrète des Forces spéciales) de mettre au point des armes chimiques pour mettre hors d'état de nuire des militants anti-apartheid. Mais en réalité le but prioritaire de ses recherches n'était rien d'autres que de trouver un moyen chimique pour endiguer la montée en puissance démographique des noirs (stérilisation des femmes noires par un vaccin et développement de bactérie pour rendre malade ces populations). En somme, le malthusianisme à son paroxysme.
Ceux qui pensent que le BIO TERRORISME n'existe pas, que la surpopulation africaine (qui sera la plus nombreuse de la planète d'ici peu de temps) n'effraie pas les oligarques, sont des gens, qui tôt ou tard devront se débrancher de la matrice mondialiste. LE MONDE RÉEL EST EFFROYABLE, et il ne tient qu'à nos scientifiques, ceux des pays du SUD, de commencer à s'organiser pour se protéger. Car ce n'est pas les cartels pharmaceutiques, qui créent les maladies, puis viennent nous vendre hors de prix, les antidotes, qui seront sur ce terrain là nos amis.

~ Kemi Seba