dimanche 10 août 2014

Discours à la deuxième Conférence africaine (Août 21, 1964)




Pourquoi la presse des puissances occidentales ridiculisent et minimisent constamment l'idée des Etats-Unis d'Afrique? Ils savent qu'une Afrique divisée est une Afrique faible, et ils veulent la maintenir dépendante de la "philanthropie" occidentale, ou ce qui est de plus en plus décrits ici comme du colonialisme "bienveillant". Les néo-colonialistes qui voudraient "courtiser et régner" sur l'Afrique d'aujourd'hui doivent habilement dissimuler leurs buts égoïstes dans leurs offres généreuses d'aide économique, de "Peace Corpism" ou de "crossroadism" illimitée, tous ce qui n'est rien d'autre que la contrepartie moderne du "missionarisme" du XIX° siècle.

Une Afrique unie est une Afrique forte et indépendante, une Afrique qui peut se tenir sur ses propres pieds, marcher pour elle-même, et éviter les pièges et les embûches imaginées par les impérialistes "bienveillants" pour garder le continent mère divisée, faible et dépendant de l'occident pour des raisons "philanthropique" d'aide économiques, d'orientation, de protection politique et militaire . 

~ Malcolm X