lundi 15 juin 2015

La Suprématie blanche subtile dans "Dragon Ball"


Une des choses que les africains ne mesurent pas à  sa juste valeurs, c'est ce qu'est la Suprématie blanche et à quel point elle est profondément enracinée. C'est un phénomène mondial tel  que souvent nous ne nous rendons pas compte qu'il ne touche pas seulement les peuples africains. Prenez par exemple cette histoire d'une femme japonaise qui a dépensé plus de 100.000 dollars en chirurgie plastique pour ressembler à une femme française : 



Avec cela à l'esprit, je tiens aussi à attirer l'attention sur la série animée Dragon Ball. Dragon Ball est une série originaire du Japon qui  a engendré deux séries spin-off , Dragonball Z et Dragonball GTDragonball Z était extrêmement populaire à la fin des années 1990 et au début des années 2000 . Je fus moi-même un fan de cette série, mais désormais, avec du recul, une chose saute aux yeux; c'est une série avec plus d'extra-terrestres verts ou d'animaux parlant que de noirs. Vous pouvez compter sur les doigts d'une main le nombre de noirs dans la série, et les quelques noirs qui s'y trouvent ressemblent à ça :
le Général Black

Killer
Ces personnages sont dessinés pour ressembler à l'image stéréotypée du noir aux grands yeux et aux grosses lèvres très populaire dans les bandes dessinées et les dessins animés :

Little Black Sambo

Africains dans "Tintin au Congo"


Killer, l'un des rares personnages noirs de la série ayant un nom, se comporte comme ceci:


C'est également une étrange coïncidence (Je suppose que c'est une coïncidence) que Killer soit vaincu par un personnage nommé Mighty Mask.

Mighty Mask
Vous ne remarquez aucune similitude ?
Dans la série les guerriers les plus puissants (et les héros principaux) sont les Super Saiyans, qui ressemblent à ceci :

Trunks adulte
Goku et Gohan en Super Saiyans
Gardez à l'esprit que les Saiyans normaux de la série ont les cheveux noirs ou bruns. Ils ressemblent à ceci :

Saiyans anonymes
La série joue même sur le fait que les Super Saiyans ressemblent à la vision de Hitler de la suprématie aryenne lorsque Trunks et Goten, l'affrontent. Hitler est tellement impressionné par eux qu'il envisage de les recruter.



L'apparence blanche des Super Saiyans est encore plus manifeste dans Dragonball GT lorsque le personnage principal, Goku (qui a la peau brune dans cette série), devient visiblement plus clair quand il se transforme en un Super Saiyan :


Portez une attention particulière sur le moment où Goku redevient normal, avec les cheveux noirs et la peau brune après avoir été battu par son adversaire. Ce qui s'est réellement passé, c'est qu'une fois que le Super Saiyan est vaincu, il se transforme à nouveau en Saiyan/Japonais faible . Un blogueur, commentant les implications raciales dans Dragon Ball Z, a expliqué la situation comme suit :
Cette perpétuation voilée de la supériorité blanche a de graves conséquences. Imaginez les jeunes japonais qui grandissent en associant la blancheur à la puissance, la force et au succès. Comment ils intériorisent qu'un Sayian vaincu, écrasé par son adversaire, redevient simplement un japonais.

Les enfants noirs qui regardent Dragon Ball ne s'identifieront certainement pas à Killer, mais ils s'identifieront certainement aux Super Saiyans pâles,  blonds, aux yeux verts. Dans une moindre mesure, cela est pareillement vrai pour les enfants japonais. Bien que les personnages principaux de la série ressemblent un peu à des japonais, lorsqu'ils atteignent leurs formes les plus puissantes, ils ressemblent aux Aryens que Hitler envisageait (un fait à propos duquel la série elle-même plaisante).

La série Dragon Ball n'est pas extérieurement raciste en elle-même , mais les nuances subtiles de la suprématie blanche sont très perceptibles, de même que la représentation limitée des personnages noirs. Gardez à l'esprit que cette série fut très populaire. Non seulement aux États-Unis et au Japon, mais elle est devenue un succès mondial traduit dans un grand nombre de langues différentes. La popularité d'une série comme Dragon Ball confirme simplement la nécessité pour les peuples africains de produire nos propres dessins animés et autres formes de médias nous représentant de manière plus précise et auto-détermnée. Dragon Ball nous montre également comment la portée mondiale de la Suprématie blanche n'a pas d'incidence que sur les seules populations africaines.

~ D Omowalé
Traduction libre de Franswa Makandal