vendredi 26 juin 2015

Farrakhan annonce un rassemblement pour le 20° anniversaire de la "Million Man March"

L'Honorable Ministre Louis Farrakhan, le leader de la N.O.I devant l'auditoire de la Metropolitan African Methodist Episcopal Church

Chrétiens et musulmans se sont massés à la Metropolitan African Methodist Episcopal Church, mercredi (24/06/2015), tandis que la Nation de l'Islam et les organisateurs de la "Million Man March" ont annoncé qu'un rassemblement aura lieu en Octobre pour commémorer le 20e anniversaire de l'événement.

Deux décennies après la rencontre historique d'afro-américains déployés sur les marches du Capitole au pied du Washington Monument, Louis Farrakhan était de retour et en pleine en forme pour un discours de deux heures où il a offert une critique brûlante des relations raciales aux États-Unis, des politiciens et même des dirigeants de l'église, à qu'il reproche ne pas faire davantage pour prévenir les incidents comme la fusillade dans une église de Caroline du Sud.

"Ce n'est pas l'époque pour les faibles, pour les lâches", a déclaré Farrakhan, qui a annoncé l'événement pour le 10 octobre sur les marches du Capitole, en réponse à une série de maux sociaux qui, selon lui affligent les Afro-Américains, y compris les tirs de la police et autres attaques contre les gens de couleur.

Farrakhan, qui est venu en ville avec une grand contingent de membres de la Nation de l'Islam, a partagé la chaire avec les dirigeants de l'église AME ainsi que le Rev. Willie Wilson, pasteur de l'Église Temple Baptist Union, et Benjamin Chavis Muhammad, qui a joué un rôle clé dans la "Million Man March" le 16 oct., 1995.

"Quand on regarde 20 ans en arrière, Dieu nous a montré ce qui peut arriver et ce que nous pouvons faire lorsque nous sommes guidés par la direction divine", a déclaré Wilson, ajoutant: "cette fois-ci, avec l'unité de toutes ces ethnies, toutes ces races et tous ces gens qui crient, nous nous attendons à multiplier ce que nous avons fait il y a 20 ans pour faire une grande différence dans ce pays ".



Wilson a déclaré qu'ils avaient obtenu les autorisations pour le rassemblement sur le mail du Capitole, et il y a un effort national pour mobiliser les gens à y assister. Le révérend Jamal Bryant, pasteur de l'Empowerment Temple de Baltimore joue un rôle essentiel dans l'effort de cette année, il a été un leader dans la campagne de protestation contre les tirs de la police à l'échelle nationale.

"Nous donnons, en fait, un ultimatum: la justice ou autre chose", a déclaré M. Bryant. "Nous ne sommes plus à la recherche de la victoire symbolique. Nous sommes à la recherche de consistance... Nous ne sommes pas des terroristes, nous sommes des citoyens qui ont été terrorisés. "

Alors que Farrakhan a salué les pionniers de l'église AME, comme le fondateur Richard Allen, pour être des leaders de la lutte afro-américaine pour la libération, il a également invité les dirigeants de l'église à ne pas être trop prompt à pardonner le suspect de la fusillade de Charleston, Dylann Roof, parce qu'avant toute chose, "il n'a pas demandé pardon."

"Ce serpent est entré dans l'une de nos églises, et vous savez comment nous sommes", a déclaré Farrakhan. Il a dit que si ça avait été un noir qui été venu à l'église avec un certain style de coiffure et son pantalon tombantes, "Nous l'aurions mis à la porte."

En plus d'hommes et de femmes de la Nation de l'Islam, Robert Bovell, le propriétaire d'une entreprise de construction, est venu du Delaware pour assister à l'événement avec plusieurs de ses amis. Bovell était à la "Million Man March" en 1995.

"Je crois que [cet événement] sera une résurrection, un type de d'appel au réveil différent", a déclaré Bovell. "Il y a vingt ans, les choses étaient différentes de 20 années. Désormais que nous avons bougé de 20 années en avant, la seule différence c'est que beaucoup plus d'entre nous sont en train de mourir."


Par Wilborn P. Nobles III et Hamil R. Harris


Traduction Franswa Makandal