dimanche 21 juin 2015

Pourquoi nous devons produire des aliments et contrôler nos sources de nourriture





[(FinalCall.com) - Note de l'éditeur : Ce qui suit est une transcription d'une entrevue réalisée le 25 novembre 2010 par la Rédactrice du Final call, Starla Muhammad avec l'Honorable Ministre Louis Farrakhan pour le journal The Final Call et couvre les questions liées à l'agriculture urbaine et le jardinage , les déserts alimentaires, agricoles et les méthodes agricoles alternatives, la préservation de la santé et la survie de l'Amérique noire.]

Starla Muhammad, The Final Call (FCN): Frère Ministre, pourquoi êtes-vous si préoccupés par la santé, l'alimentation et la nutrition? Que voyez-vous se passer actuellement et à l'horizon? Comment est-ce lié aux enseignements de l'Honorable Elijah Muhammad de "How to eat to live"?

L'Honorable Ministre Louis Farrakhan (HMLF): Vous avez posé trois questions en une alors je vais essayer de les mémoriser dans l'ordre.

Tout d'abord, il est écrit dans les Saintes Écritures qu'à la venue de Dieu, Il nous donnerait la vie et nous la donnerait en abondance. Quand vous regardez dans les Saintes Écritures les vieux patriarches vécurent de longues années, 300, 400, 500 ans et à l'époque de Moïse, Dieu donna au peuple de cette époque 120 années et au moment où David vint la vie fut réduite à 70 ans, et nous avons maintenant des tortues qui vivent 400 et 500 ans, nous avons des arbres qui vivent 1000 ans, mais l'homme et la femme qui sont la gloire de Dieu peuvent difficilement atteindre les 100 ans. 

La raison pour laquelle nous sommes intéressés par la nourriture et la production des aliments (les bons aliments à manger) c'est parce que c'est la seule façon que nous avons de prolonger la vie humaine et parce que c'est le don d'Allah à l'Honorable Elijah Muhammad qui nous a enseigné quels sont les aliments à manger et les aliments à conserver dans nos maisons.

FCN: Que voyez-vous se passer actuellement et à l'horizon?

HMLF: Comme vous pouvez le voir, nous en apprenons davantage sur les meilleurs aliments à manger, mais malheureusement, notre production de nourriture est entre les mains de ceux que nous appelons les Marchands de Mort.

Ils ne se soucient pas de la manière dont la nourriture est produite ou comment protéger la terre et ses qualités nourricières. Des pesticides et des produits chimiques sont utilisés, des hormones sont utilisées pour cultiver le bétail à des vitesses plus rapides et des produits chimiques sont utilisés pour la croissance de la végétation, ça peut paraître bien, mais à la fin le produit est toxique.

FCN: Pouvez-vous donner votre point de vue sur le lien entre le développement et le maintien d'une source de nourriture indépendante et durable, l'économie et la santé en ce qui a trait aux Noirs?

HMLF: Si nous continuons les enseignements de l'Honorable Elijah Muhammad, toutes les économies sont basées sur la terre et ce que la terre produit.

Si nous n'avons pas de terre que nous pouvons appeler la nôtre, notre consommation alimentaire est basée sur ce que d'autres produisent et comment les autres produisent cette nourriture. Nous sommes donc à la merci des autres, car nous n'avons pas la terre qui nous donnerait une croissance agricole durable et le progrès. L'Honorable Elijah Muhammad nous a donné un exemple, quand il était ici dans les années 1960, nous sommes allés en Géorgie et avons acheté 5.000 de terre. Nous sommes allés en Alabama et avons acheté 8.000 ou 10.000 autres hectares de terre. Nous sommes allés au Honduras et avons acheté 20.000 autres hectares de terres et l'Honorable Elijah Muhammad avait une annonce dans notre journal à cette époque, Muhammad Speaks, disant que nous avons voulu louer à bail un million d'hectares de terres. Pourquoi? Parce que nous voulions produire un programme d'agriculture durable qui nous donnerait la santé, maintiendrait notre santé et nous soutiendrait de manière adéquate.

FCN: Étant donné le manque d'accès à des aliments sains et nutritifs dans les quartiers noirs et pauvres dans tout le pays (également connu sous le nom déserts alimentaires) et les problèmes de santé qui affligent l'Amérique noire, comment la communauté réagit face à cette crise? Que font les leaders noirs et les organisations exhortant notre peuple à faire?

HMLF: Eh bien de nombreux Blancs construisent des maisons créoles et font du jardinage pour échapper à la cherté des denrées alimentaires et aux aliments dénaturés en cours de production qui semble si bon dans nos supermarchés. Mais dans les communautés noires, nous avons ce qu'on appelle des «déserts alimentaires», car il n'y a pas de supermarchés adéquats nous apportant des aliments complet ou des aliments biologiques, donc nous vivons au milieu de la mort au sens des fast-foods et des restaurants qui ne produisent et ne cuisinent pas et qui n'ont pas les meilleurs aliments pour les consommateurs.

Dans ces déserts alimentaires nous essayons d'utiliser l'espace vacants dans les villes afin que nous puissions mettre en place ce qu'on appelle des maisons créoles. L'un des plus grands représentants de cela est un jeune homme que nous avons eu le privilège de rencontrer près d'un mois et demi auparavant nommé M. Will Allen, qui a obtenu de nombreux prix, de nombreuses récompenses pour le travail qu'il fait dans la ville de Milwaukee dans le Wisconsin. Je suis allé là-bas récemment pour examiner le travail qu'il fait et la beauté du travail de M. Will Allen n'est pas seulement qu'il produit du poisson propre ou sain pour le consommateur, mais aussi sa fabrication de denrées, la végétation qu'il produit lui même à partir du sol et le fait qu'il enseigne aux autres comment produire un sol en bonne santé.

Nous l'avons amené dans notre ferme dans le Michigan et il nous a montré comment transformer et donner vie à cette terre qui apporterait des produits plus sains pour nous et nous allons nous l'espérons mettre en place des maisons créoles et inviter nos travailleurs à travers le pays à apprendre à le faire, et qui retourneront dans leurs villes pour produire cette nourriture bonne et du poisson (s'ils souhaitent de manger du poisson) qu'ils puissent être en mesure de corriger les problèmes de santé et de maintenir une vie saine s'ils mangent de la bonne nourriture et mangent au bon moment.

FCN: De quelles façons peut-on sans expérience dans l'agriculture ou l'élevage s'inspirer des jardins et pratiquer une alimentation plus saine?

HMLF: Il suffit d'aller et de regarder les déserts alimentaires et de voir ce que vous mangez. Si vous n'êtes pas inspiré par le fait de vouloir prendre soin de la vie que Dieu a donné, alors nous sommes vraiment mentalement, économiquement et socialement mort.

Mais si vous aimez la vie que vous avez, votre désir doit être de maintenir cette vie et de vous doter d'un style de vie sain qui vous donnera une plus longue vie. Celui qui est vivant veut avoir santé et bien-être. La seule façon de les obtenir est de posséder une partie de cette planète que nous pouvons appeler la nôtre et de revenir à la terre, de développer notre propre nourriture, de cultiver notre propre sol et de nous donner une chance de vivre le genre de vie que le Créateur désire pour nous.

FCN: Nous avons été «conditionné» à manger des aliments malsains, comment pouvons-nous inverser cette tendance?

HMLF: Les Saintes Écritures disent "Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance" Nous mangeons de la nourriture malsaine, car nous ne savons pas ce que nous mangeons et l'effet de ce que nous mangeons sur notre corps, notamment sur notre cerveau. Donc la seule façon de changer cela est d'introduire de nouvelles connaissances, une bonne connaissance et lorsque vous avez la connaissance appropriée, alors vous corriger votre comportement en fonction de cette connaissance.

Donc, la clé est de rendre notre peuple mieux informés et c'est pour cela que l'Honorable Elijah Muhammad a mis en place la Mosquée Maryam et l'a appelé, "Le Centre national pour la rééducation et le perfectionnement de l'homme et de la femme noir d'Amérique" et à travers le monde.

FCN: Faut-il davantage d'épiceries, de magasin d'alimentation générale et de magasins de proximité dans les communautés pauvres pour traiter des questions de santé et de nutrition ou faut-il davantage éduquer et motiver les gens à prendre leur responsabilité vis-à-vis de leur alimentation et leur vie?

HMLF: Ce serait formidable si nous avions plus de magasins dans notre communauté desservant nos besoins. Mais nous avons besoin de terre pour produire la nourriture de sorte que les magasins puissent apporter la nourriture que nous produisons pour la commercialiser afin que notre peuple puisse avoir accès à des aliments sains et de la bonne nourriture. Oui, nous avons besoin de plus de magasins de proximité, de magasins d'alimentation général, de plus de supermarchés, mais quelle est la racine de tout cela? C'est la terre et ce que la terre produit. 

Nous avons besoin des deux. Nous avons besoin de la terre pour produire de la nourriture et nous avons besoin de marché urbain pour commercialiser nos produits afin que notre peuple puisse absolument avoir de la bonne nourriture.

FCN: Comme nous le savons, les agriculteurs noirs ont été aux prises avec le gouvernement américain pour collecter de l'argent et les aides qui leurs sont dues. De quelles façons pouvons travailler avec les fermiers noirs et les communautés noires pour lutter contre ces déserts alimentaires et assurer la survie des agriculteurs noirs ainsi qu'un approvisionnement en aliments sains?

HMLF: Tout d'abord, si le gouvernement américain leur donne l'argent qu'ils ont gagné, qu'ils méritent, ils pourront labourer cet argent dans la production de cultures pour eux-mêmes, puis amener ces récoltes vers les centres urbains, en mettant à disposition les produits dans les magasins de proximité et les commerces de notre communauté, ou ouvrir des commerces dans les centres-villes pour les produits en provenance des paysans du Sud.

Ce sera par le biais des connexions, de l'unité des agriculteurs entre eux, de l'unité des paysans du Sud avec les centres urbains du Sud et du Nord, des plans marketing, des systèmes de transport routier et des entrepôts que nous pourrons démarrer, comme l'Honorable Elijah Muhammad l'a dit il faut que nous fassions quelque chose pour nous-mêmes.

FCN: Et la dernière question: La Chambre américaine des représentants a adopté le projet de loi HR 2749, un projet de loi dit de sécurité sanitaire des aliments qui donne des pouvoirs accrus de régulation et de contrôle des denrées alimentaires, du stockage des graines et les moissons à la FDA. Un projet de loi équivalent du Sénat américain était à l'étude. Avec l'adoption de ces projets de loi, quelles sont les implications sociales, économiques et sanitaire sur la société dans son ensemble?

HMLF: Cela finira par produire une révolution. En raison de la tyrannie inhérente à un tel projet de loi, les personnes qui souffrent de ces marchands de la mort, de la qualité de la nourriture et du bétail qu'ils produisent sont telles que les gens veulent des solutions de rechange. Il semble que Ce projet de loi soit conçu pour tuer des alternatives à l'agro-industrie comme la société Monsanto qui produit des graines, et de la nourriture génétiquement modifiée. 

Les gens n'en veulent pas, les gens veulent la santé et le bien-être si le gouvernement prend cette position, alors le peuple américain, je crois, quand ils comprendra le poids de la législation sera en rébellion contre le gouvernement. Ce genre de tyrannie est ce qui a crée l'Amérique et si le gouvernement adopte ces lois tyranniques qui dépouillent le peuple américain de la vie, la liberté et de la poursuite du bonheur alors le gouvernement actuel devra être réformé ou aboli.

FCN: Je vous remercie, Ministre Farrakhan pour cette interview.


Source : Final Call


Traduction : Franswa Makandal