dimanche 28 décembre 2014

MESSAGE AUX NATIONS ÉMERGENTES AFRICAINES




La décolonisation, la résistance à l'inique, la lutte contre l'ostracisation de l'Homme par l'Homme n'aura servi à rien en Afrique si les nations qui hier ont résisté à l'impérialisme se comportent aujourd'hui vis à vis des ressortissants de leurs voisins africains comme de vulgaires contrées ultra-capitalistes et xénophobes (les 2 étant souvent liées...) Si une nation africaine, parce que connaissant un boom économique passager, oublie les principes DE SOLIDARITÉ des pères fondateurs des indépendances au profit d'une volonté de développement isolé en méprisant ses nations sœurs , elle ne devra pas s'étonner de voir ses voisins la lâcher lorsque les hyènes droit-delhommiste (pilotés par qui l'on sait...) viendront demander des sanctions contre cette nation ( précisément lorsque celle ci commettra des exactions sur les populations africaines ayant immigrées dans le dit pays).

La stratégie de l'oligarchie mondialiste va dans le sens de déstabiliser, attaquer la souveraineté des nations émergentes, mais ces dernières ne doivent pas prêter le flanc de l'accusation en se comportant étatiquement BESTIALEMENT vis à vis d'autres citoyens africains.

Que les dirigeants des nations de la TERRE MÈRE se souviennent que si l'Afrique est un corps on ne peut pas se réjouir ou crier victoire lorsque seul le bras droit bouge tandis que le reste du corps reste paralysé. 

CELUI QUI RETROUVE LA MOTRICITÉ POLITIQUE doit tout faire pour contribuer à ce que le corps ENTIER reprenne vie.. 

Pourquoi? Car la partie du corps qui fonctionne ne pourra jamais vivre et marcher seule, au risque de finir aux marchés du don d'organe, paroxysme macabre de la société capitaliste . COMPRENNE QUI DEVRA


~ Kemi Seba