samedi 3 janvier 2015

Les véritables bâtisseurs de l'Amérique



Durant esclavage, les Noirs ont tenu un quasi-monopole de la quasi-totalité du travail. Tout le travail a été entièrement réalisée par des esclaves, qui étaient ingénieurs, constructeurs, tailleurs, cordonniers, charpentiers, tailleurs de pierre, tisserands, menuisiers et ébénistes, plombiers, peintres, imprimeurs et tout autre type d'artisans. Ils étaient souvent les UNIQUES pourvoyeurs dans les familles blanches qui les possédaient. L'écrivain sudiste Thomas Nelson Page a dit que l'homme noir était,

"sans rival [dans] l'ensemble du champ du travail industriel dans tout le Sud. 85% de tout le travail industriel des États du Sud était entre ses mains. Et il était pleinement compétent pour le faire. Chaque adulte était soit un ouvrier qualifié ou d'un mécanicien qualifié ".

Après l'émancipation, les Blancs CRAIGNAIENT le pouvoir des travailleurs noirs qui pourraient voter (et ils ont voté en blocs solides), créer de la richesse, avoir leurs propres terres, utiliser les tribunaux, qui auraient soif d'éducation (et qui ne seraient PAS INTÉGRATIONNISTES). Ils mettent en place des partitions d'autonomie, des villes noires autonomes partout dans le Sud. Les Blancs sont totalement exclus de cette équation.

Source : How White folks Got So Rich


Traduit par Franswa Makandal