samedi 27 décembre 2014

La relation secrète entre les Noirs et les Juifs : Le Brésil



Au Brésil, où la plupart de nos ancêtres kidnappés ont été envoyés, un érudit, juif Arnold Wiznitzer est plus explicite sur la participation juive :

"Outre leur position importante dans l'industrie du sucre et de la fiscalité agricole, ils ont dominé le commerce des esclaves. De 1636 à 1645 un total de 23 163 esclaves noirs d'Afrique sont d'arrivés et ont été vendus pour 6.714.423 florins. La Compagnie des Indes occidentales, qui a monopolisé les importations d'esclaves d'Afrique, a vendu des esclaves aux enchères publiques contre paiement en espèces. L'argent était principalement entre les mains des Juifs. Les acheteurs présents aux ventes aux enchères étaient presque toujours des Juifs, et c'est en raison de ce manque de concurrents qu'ils pouvaient acheter des esclaves à bas prix.
"D'autre part, il n'y avait également pas de concurrence dans la vente des esclaves pour les propriétaires de plantations et autres acheteurs, et la plupart d'entre eux ont acheté des esclaves  à crédit payable à la prochaine récolte en sucre. Les bénéfices pouvant aller jusqu'à 300 % de la valeur d'achat étaient souvent réalisé avec des taux d'intérêt élevés .... S'il arrivait que la date d'une vente tombée lors d'une fête juive la vente aux enchères devait être reportée. Cela s'est produit le vendredi 21 Octobre, 1644. "


~ Arnold Wiznitzer

Extrait de The Secret Relationship Between Blacks & Jews, Vol. 1. 

Traduction : Franswa Makadal