lundi 3 août 2015

Toutes les langues du monde remontent à une seule langue maternelle africaine



Les scientifiques disent qu'ils font remonter 6000 langues modernes (de l'anglais au mandarin) à une seule «langue maternelle», une langue ancestrale parlée en Afrique il y a 50.000 à 70.000 ans.

Une nouvelle recherche, publiée dans la revue Science, suggère que cette seule langue ancienne a abouti à la civilisation humaine (une diaspora) ainsi qu'à des progrès dans la technologie de l'art et de l'outillage de chasse, et a jeté les bases de toutes les cultures du monde.

Les recherches de Quentin Atkinson, de l'Université d'Auckland en Nouvelle-Zélande, a également montré que la parole a évolué beaucoup plus tôt qu'on ne le pensait. Et les résultats impliquent, sans les prouver, que le langage moderne n'a qu'une seule source, une question controversée parmi les linguistes, selon le New York Times.

Avant qu'Atkinson ne vienne avec les preuves de l'origine africaine de la langue, certains scientifiques avaient fait valoir que les langues ont évolué indépendamment dans différentes parties du monde.

Atkinson a constaté que les premières populations migrantes d'Afrique ont jeté les bases de toutes les cultures du monde en prenant leur seule langue avec elles. "Cela a été le catalyseur qui a incité l'expansion humaine dont nous sommes tous un produit", a déclaré Atkinson au Wall Street Journal.

Atkinson fait remonter un nombre de sons ou de phonèmes distincts (consonnes, les voyelles et les tons) dans 504 langues du monde, trouvant des preuves convaincantes qu'elles peuvent être attribués à un dialecte longtemps oublié parlé par nos ancêtres à l'âge de pierre, selon le Daily Mail.

Atkinson a également émis l'hypothèse que les langues avec le plus de sons seraient les plus anciennes, tandis que celles qui sont parlées par des petits groupes isolés  utiliseraient moins de sons puisque les variations et la complexité ont diminué.

Les recherches ont révélé que certaines langues africaines utilisant des clics utilisés ont plus de 100 phonèmes ou sons, alors que la langue hawaïenne, au bout de la route de la migration humaine hors de l'Afrique, an a seulement 13, rapporte le Times. L'anglais a environ 45 phonèmes.

La séquence de phonèmes reflète le modèle de la diversité génétique humaine étant donné que les humains se sont propageaient à travers le monde à partir de l'Afrique sub-saharienne il y a environ 70.000 ans.

Source : http://ukrbgs.co.uk/
Traduction : Franswa Makandal